Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  pascaline  Nom  
 Age  23  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Etudes  Durée du séjour  9mois
 Date de départ  01/09/2006   Note: 3,5/5 - 2 vote(s).
 Description : embarquez avec moi pour une année erasmus à helsinki

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de pascaline ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Finlande
 Date du message : 25/09/2006
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 les finlandais

Aujourd'hui rien de bien extraordinaire à raconter alors j'ai décidé de me transformer le temps d'un message en journaliste d'investigation sur la société finlandaise doublée d'une journaliste de mode.Et oui je vais vous expliquer comment devenir un vrai finlandais, tout du moins en apparence

La rue finlandaise est fascinante à observer, tout un mélange de personnes et de styles. Du tout jeune skatter à la mamie en passant par la punkette, ce microcosme (comme tout journaliste j'emploie des mots dont je ne connais pas le sens!!) est surprenant. Tout d'abord, comme partout l'espèce "dominante": le M. et Mme Tout le monde,par exemple l'étudiant de base jeans et basket. Puis vous pouvez croiser le spécimen "fashion victim" brandé de la tête aux pieds. Mais le plus intéressant est d'observer la profusion d'une espèce qui existe chez nous mais dans des proportions moindre: "le punk gothique". Un subtile mélange en effet qui se traduit par des habits noirs biensur mais avec des pointes de couleurs dans les cheveux par exemple. Samedi,j'ai eu la chance d'apercevoir une de ces spécimens : une fille dont la punk attitude était poussée jusqu'à porter des menottes à la ceinture (bon les mecs arrêter de fantasmer, vu son âge je ne pense pas qu'elle en faisait usage!). Il y a même des magasins spécialisés et je dois dire que dans ces magasins les fringues sont parfois top. Je suis sérieuse ce qui est bien c'est qu'ils savent mélanger les styles et j'ai vu des bustiers, des jupes et des pulls vraiment chouettes empruntés à un univers style elfique. J'ai gardé le meilleur pour la fin. Passé la trentaine, certains hommes d'ici ressemblent à ce que je nomme le style: "biker viking". Ils sont rares et on les aperçoit surtout le samedi soir dans la nuit. Imaginez le biker américain en cuir avec les cheveux longs et la barbe, posez ensuite tout cela sur un corps de viking! Je vous raconte cela sur le ton de l'humour mais j'apprécie beaucoup tous ces mélanges. Je ne juge pas au contraire je trouve ça bien d'oser et d'avoir cette liberté qu'on ne retrouve pas en france. Chez nous, et ne me dites pas le contraire, la majorité des gens quand il voit un gothique avec son petit rat sur l'épaule sont choqué et s'écartent. Dès que quelqu'un à le malheur de sortir de ce que dit on est "normal", il est regardé de travers et critiqué. Mais cette normalité qui l'a définit? Peut-etre que finalement ce sont ces gens qui ont raison: assumer d'etre soi-même et ne pas porter un masque. Mais je sais que ce n'est pas facile d'oublier le regard d'autrui et on le subit tous, moi la première. Dommage





Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire